Le trafic dans l'Eurotunnel reprenait petit à petit samedi en fin de matinée après avoir été complètement bloqué par l'intrusion d'une centaine de migrants dans la nuit.  

Une centaine de migrants se sont introduits dans le tunnel sous la Manche dans la nuit de vendredi à samedi, perturbant considérablement le trafic de minuit à huit heures du matin. "Les migrants sont entrés dans le tunnel assez loin, sur 15 kilomètres environ", a précisé la préfète du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio, cité par l'AFP.

Les forces de l'ordre sont allées sur place rapidement pour faire sortir les migrants du tunnel, provoquant des violences. Dix blessés légers dont sept migrants ont été pris en charge par les cinq ambulances présentes sur place, a indiqué à l'agence un officier des pompiers du Pas-de-Calais.

Des tentatives d'intrusion qui se multiplient 

Le trafic a finalement pu reprendre, difficilement, en début de matinée samedi. "On a pu envoyer un premier Eurostar au départ de l'Angleterre à 8h05, suivi d'un train fret à vide circulant à marche prudente. Le service va reprendre progressivement", a de son côté indiqué une porte-parole d'Eurotunnel.

Publicité
Les tentatives d'intrusion pour passer outre-Manche se sont multipliées cet été. "Le site du tunnel, qui totalise 650 hectares et un périmètre d'une vingtaine de kilomètres, a fait l'objet pendant l'été de nombreuses tentatives d'intrusion, généralement la nuit. Un pic à 1700 avait été atteint le 3 août", rappelle Le Point

En vidéo sur le même thème - Calais : trafic interrompu dans l'Eurotunnel après l'intrusion d'une centaine de migrants