A la veille du début de l'Euro 2016, l'équipe de France de football a trouvé un accord avec le staff pour déterminer si les joueurs de confessions musulmanes feront ou pas le ramadan durant la compétition. 

Cette année, les dates du ramadan coincident avec celles de l'Euro 2016. Depuis lundi, les musulmans ont commencé leur période de jeûne qui se finira le 5 juillet. Ainsi, il ne pourront ni boire, ni manger ni fumer entre le lever du jour et le coucher du soleil.

Pour les joueurs de confessions musulmanes qui affronteront la Roumanie pour le match d'ouverture de l'Euro ce vendredi, faire ou non le ramadan est un véritable dilemme. Les concernés ont trouvé un accord avec le staff des Bleus. N'Golo Kanté, Paul Pogba, Bacary Sagna et Moussa Sissoko ont accepté de ne pas faire le jeûne pendant la compétition.

A lire aussi : Euro 2016 : une application "alerte attentat" lancée par le gouvernement

Didier Deschamps n'impose rien

Il y a deux ans, le même dilemme s'était posé lors de la Coupe du monde au Brésil. Le sélectionneur Didier Deschamps avait laissé les joueurs décider eux même de le faire ou pas. Et d'un commun accord, les joueurs concernés avaient décidé de ne pas suivre le ramadan.

Mais aucune inquiétude pour eux, les joueurs concernés pourront rattrapper ce ramadan en rattrapant ces jours de jeûne plus tard dans l'année.

Publicité
Parmi toutes les équipes de la compétition, très peu de joueurs ont décidé de jeûner. Les équipes de Belgique, Albanie et Turquie ont également laissé le choix aux joueurs de faire ou pas le ramadan. 

En vidéo sur le même thème : Euro 2016: face à la menace terroriste, les fans-zones en danger? 

Publicité