Prochainement, trois ouvriers du bâtiment vont comparaître devant le tribunal correctionnel d’Evreux pour "vol en réunion". A l'abri du regard des propriétaires, ces derniers s'étaient emparés de lingots et pièces d'or, trouvés sur leur chantier.

"Si vous trouvez un trésor, vous me le dites !", avait plaisanté une propriétaire euroise avec trois ouvriers venus réaliser des travaux chez elle, a rapporté ce dimanche Paris Normandie. Mais, qu'elle était la probabilité pour que cette blague aboutisse à une véritable découverte ? Les trois hommes sont en effet tombés sur un incroyable butin, estimé à plus de 900 000 euros, qu'ils ont préféré taire. Ils devront donc prochainement répondre de leur acte devant le tribunal correctionnel d'Évreux où ils seront jugés pour "vol en réunion".

"Alors qu’ils travaillaient depuis plusieurs jours au nivellement du terrain d’une maison, dont les propriétaires souhaitaient réaliser un agrandissement, le godet de leur mini-pelle a heurté quelque chose de dur", a révélé une source proche de l'affaire. Curieux, les détrousseurs sont allés voir ce qui se cachait dans la terre. Ils venaient de déterrer des bocaux de verre dans lesquels étaient dissimulés seize lingots et 600 pièces d’or de 20 dollars américains. Une découverte qu'ils ont caché aux propriétaires afin de se partager le fabuleux trésor.

Leurs biens placés sous séquestreProbablement enterrés là depuis la Seconde Guerre mondiale, les lingots pesaient un kilogramme chacun et les pièces, elles, pesaient chacune 33 grammes. Une découverte évaluée à 900 000 euros. Un numismate est également impliqué dans l'affaire pour "recel de vol en réunion" mais refuse de reconnaître sa part de responsabilité.

Publicité
Des chèques déposés sur le compte de l'un des hommes, signalés par Tracfin, le service de renseignements du ministère de l'Économie, ont fait réagir Bercy. "Même s’ils ont acheté des voitures ou des motos, ils se sont comportés plutôt en bon père de famille en plaçant leur argent sur des assurances vie ou en l’investissant dans leur maison", a expliqué un enquêteur du groupe d'intervention régional (GIR) cité par Paris Normandie. Le juge des Libertés et de la Détention à quant à lui décidé de placer sous séquestre les récentes acquisitions des hommes ayant reconnu les faits.

Vidéo sur le même thème : Un trésor trouvé par un chien a rapporté 10 millions de dollars !

Publicité
Publicité