Chelsea Lorson, assistante pédagogique en Pennsylvanie (USA), a avoué vendredi dernier avoir eu des relations sexuelles avec deux adolescents de 15 et 17 ans. Elle est mariée et mère deux enfants.

Partie d’une simple conversation sur Facebook, la rencontre entre Chelsea Lorson, 25 ans, et un élève de 17 ans du lycée Lewisburg Area, en Pennsylvanie (USA), s’est soldée par une relation sexuelle dans la voiture de la jeune femme. L’acte s’est déroulé le 20 janvier, dans la voiture garée "sur l’allée de la maison du garçon", rapporte le site PennLive.

L’élève aurait par la suite demandé à l’aide-enseignante de faire un "cadeau d’anniversaire" à son frère. C’est alors qu’elle aurait offert au second garçon, âgé de 15 ans, de coucher avec lui.

À lire aussi – Ille-et-Vilaine: un directeur d'école mis en examen pour trois agressions pédophiles

Un test pour déterminer la sentence

Chelsea Lorson, mariée et mère de deux enfants, avait accumulé trois ans de services au sein du système éducatif. Elle a été relevée de ses fonctions en mars suite à une décision du conseil chargé d’administrer le système éducatif en Pennsylvanie.

La Cour du comté d'Union doit faire passer un "test" à la jeune femme destiné à préciser ses intentions. Selon PennLive, si l’évaluation certifie qu’elle a agi en tant que "prédatrice sexuelle", elle risque 17 ans de prison.

Publicité
En avouant, elle a évité d’autres charges plus graves, notamment celle de "relation sexuelle non-voulue", imputable quand la victime a moins de 16 ans, un crime du premier degré qui aurait pu valoir à l’accusée 20 ans de réclusion criminelle.

Vidéo sur le même thème –  Essonne: témoignage d'un élève de l'enseignant mis en examen pour agression sexuelle 

Publicité