L’Intermarché de Ris-Orangis, en banlieue parisienne, pourrait bientôt être classé aux monuments historiques. Une demande a été déposée et une pétition a été lancée récoltant à ce jour plus de 326 signatures.

L’Intermarché de Ris-Orangis, en Essonne, pourrait être classé aux monuments historiques. En effet, David Liaudet, enseignant à l’Ecole des Beaux-arts du Mans, a fait une demande à la Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France pour classer le supermarché en tant que monument historique.

A lire aussi -Promotions, réductions... : où faire vos courses pour économiser ?

L’établissement, inauguré en 1970, a été réalisé par l’un des plus célèbres architectes français, Claude Parent. Le supermarché est construit dans un style brutaliste, un style architectural d’origine anglo-saxonne qui est issu du modernisme.

"Cet Intermarché est beau", lance David Liaudet au micro deFrance Inter. "Il est incroyablement articulé (...) la passerelle en ligne brisée qui est à elle seule une sculpture", ajoute l’enseignant aux Beaux-arts.

Un supermarché de Claude Parent déjà monument historique

Le Carrefour de Sens (l’Yonne) avait lui aussi fait l’objet d’une demande auprès de la Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France en 2009. La demande avait été acceptée en 2011 par le ministère de la Culture.

Publicité
Le propriétaire de l’Intermarché de Ris-Orangis, Hubert Prost-Romand, ne voit pas cette demande comme une contrainte, mais comme "une grande fierté", a-t-il affirmé au Parisien. Et surement comme un grand coup de pub également.                             

Vidéo sur le même thème : Le magasin Intermarché de Décines braqué