Quelques jours après s’être embrouillé avec la journaliste Léa Salamé sur le plateau d’ "On n’est pas couché", le polémiste s’est clashé avec Anne-Elisabeth Lemoine dans "C à vous".

Ses passages à la télévision sont plutôt houleux en ce moment. En l’espace de quelques jours, Eric Zemmour s’est en effet clashé deux fois avec des journalistes sur des plateaux télé. Alors qu’il était l’invité de "C à vous" sur France 5 lundi, le polémiste a échangé des propos vifs avec Anne-Elisabeth Lemoine. Venu présenter son dernier livre Le suicide français, il a vivement réagi aux critiques que lui a adressées le joker d’Anne-Sophie Lapix à propos du chapitre qu’il a consacré aux femmes dans son ouvrage.

"Je ne vous permets pas de parler ainsi de ma femme""La domination sociale a un fort pouvoir érotique chez la femme", a d’abord déclaré la journaliste, citant un passage du livre, avant d’ajouter : "On est très heureuses pour madame Zemmour, mais est-ce que cela veut dire ?". Une question qui a fait bondir Eric Zemmour. "La personnalisation à laquelle vous vous prêtez est stupide", lui a-t-il répondu. Et celui-ci de poursuivre, en colère : "Je ne me permettrais pas, moi, de vous dire ‘est-ce que votre mari est dominé par une femme qui est absolument féministe’. Donc, je ne vous permets pas de parler ainsi de ma femme".

 Un dialogue de sourdsToutefois désireux de remettre les points sur les "i" quant à ce qu’il cherche à dire dans son ouvrage, l’auteur a également expliqué que, selon lui, près de 90% des femmes se mariaient avec un homme ayant un niveau socio-culturel supérieur au leur. Mais son explication s’est noyée dans un dialogue de sourd. Anne- Elisabeth Lemoine a en effet mis ce constat sur le compte des inégalités salariales entre les deux sexes. Ce à quoi Eric Zemmour a répondu : "Des lieux communs".

Publicité
Zemmour fait bondir Salamé à propos du rôle PétainSamedi, le polémiste s’était déjà écharpé avec son ex-collègue d’i>Télé, Léa Salamé. Alors sur le plateau d’"On n’est pas couché" sur France 2, l’auteur du Suicide français a été poussé dans ses retranchements par la chroniqueuse, laquelle l’accusait de faire une "réhabilitation du régime de Vichy". "Il a sauvé des juifs français, oui", a finalement confié Eric Zemmour, provoquant un tollé.

A lire aussi - retour sur le clahs entre Eric Zemmour et Léa Salamé