Eric Zemmour était sur le plateau de LCI pour répondre à Audrey Crespo-Mara lundi matin. Mais las des questions de la journaliste, l’auteur de "Le suicide français" a menacé de quitter le plateau.

 

L’auteur essayiste Éric Zemmour était invité de la journaliste Audrey Crespo-Mara ce lundi pour faire la promotion de son dernier livre Le suicide français. Alors que la journaliste cherchait à obtenir des réponses sur les relations qu’entretiendrait l’auteur avec l’extrême droite, celui-ci, apparemment fatigué de toujours entendre les mêmes questions, a menacé de quitter le plateau, rapporte lci-tf1.fr.

 Une interview "trop" axée FN ?

Le suicide français connaît actuellement un véritable succès en librairie. La journaliste, après avoir rappelé les grandes lignes de l’ouvrage - "la France se meurt" à cause entre autres de mai 68, du laxisme et du multiculturalisme -, a interrogé Éric Zemmour sur cette réussite. Celui qui est aussi journaliste a alors expliqué que cette dernière était due au fait qu’il exprimait tout haut ce que de nombreuses personnes pensent tout bas. "Je met des mots à leurs maux. Ils sont tous inquiets, affolés, ils ont l’impression de ne plus reconnaître leur pays", a-t-il dénoncé.

Après un détour sur le passage polémique concernant le Maréchal Pétain et le sort des juifs durant la Seconde Guerre mondiale, la journaliste de LCI a souhaité en savoir plus sur les relations qu’entretient Éric Zemmour avec l’extrême droite et le rapprochement idéologique entre ses valeurs et celles défendues par les proches du FN. Là, l’auteur a fait part de son exaspération. "Le Front National n’est pas mon sujet !" s’est-il emporté. "Arrêtez de m’interroger sur le FN, je ne répondrai pas", a-t-il ajouté.

 Ces journalistes formatés selon Zemmour

Audrey Crespo-Mara pas ou peu impressionnée par l’attitude de l’essayiste a poursuivi son interview en insistant sur sa prétendue proximité avec les idées de Marine Le Pen. Éric Zemmour n’appréciant pas la forme que prenait l’interview s’est alors emporté contre les journalistes en général : "Vous posez la même question qu'on me pose depuis deux mois. Ne croyez pas que c'est parce que vous arrivez avant ou après: c'est parce que vous êtes tous formatés pour ça! Vous n'avez qu'une seule question: le Front national".

Publicité
 C’est finalement quand la journaliste a abordé les points communs qu’elle a relevés entre Éric Zemmour et Alain Soral que l’auteur, à bout de nerfs, a fini par menacer de quitter le plateau : "Si vous n'avez pas de questions sur mon livre, je m'en vais ! "
mots-clés : Clash, Journaliste, Interview

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité