Le fils cadet de François Hollande et de Ségolène Royal s’est lancé dans la réalisation il y a quelques années. Ses thèmes de prédilection ? La drogue, le sexe et la culture geek.

Julien Hollande, le fils de François Hollande, réalise depuis plusieurs années des films dans lesquels le thème de la drogue est récurrent. La derrière web-série qu’il a coréalisé En passant pécho ne change pas de ton : drogue, sexe et rap sont au rendez-vous.

Les deux jeunes réalisateurs de cette série déjantée ont eu droit à un article dans Les Inrockuptibles où leur travail est présenté comme "parfois franchement drôle".

Ainsi que l’explique l’hebdomadaire, la série connait un certain succès avec plus de 100 000 abonnés à sa chaîne YouTube et 8 millions de vues pour les quatre épisodes publiés.

La chanson du générique interprétée par Set&Match résume plutôt bien le sujet de ces vidéos : "j'ai plein de coke, et plein de stock de choix différent ; de quoi remettre sur pied François Mitterrand."

Le site de la série laisse également percevoir très clairement l’humour "geek" du dernier des quatre enfants du couple Hollande-Royal.

Le rap, un point commun chez les fils de présidents ?

Publicité
Pierre, l’un des enfants de Nicolas Sarkozy, est lui aussi sensible au rap et à la culture urbaine. Sous le pseudo de Mosey, le jeune homme a déjà produit plusieurs albums en France. Il a en outre réussi à se faire un nom à l’international. En effet, DJ Mosey a été désigné artiste révélation 2013 par le GQ espagnol.

A voir sur le même thème : "En passant pécho", Bande de Bollos (épisode 4)

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité