Les forces d’élites française ont mené une simulation d’attaque terroriste mardi soir, à la gare de Paris-Montparnasse. Un exercice inédit et spectaculaire. Regardez les images. 

Simulation d’attentat grandeur nature à la gare de Paris-Montparnasse

Mardi soir, un exercice sans précédent a eu lieu à la gare de Paris-Montparnasse. Une simulation d’attentat a en effet été organisée par les forces d’élites françaises. Le Raid, la BRI et le GIGN ont collaboré à cet évènement grandeur nature aux alentours d’une heure de matin.

 

Le scénario était le suivant : neuf terroristes armés s’introduisent dans la gare, tuant plusieurs voyageurs. Trois d’entre eux se dirigent ensuite vers le hall du bâtiment, tandis que le reste du groupe va vers les quais. Ces derniers se réfugient alors dans les trains, prenant de nombreux passagers en otage. Le reste du groupe est par la suite confronté aux forces de police. Un terroriste est abattu, les deux autres prennent à leur tour des otages et s’enferment avec eux dans une pièce.

En tout, 150 hommes sont mobilisés pour les maitriser. Lorsque le "top assaut" est donné moins d’une heure après le début de l’attaque, quatre explosions retentissent et, en dix minutes, tous les otages sont libérés sans qu’il y ait de blessés. En tout, trois terroristes sont abattus : un par le GIGN, deux par les BRI. Les autres malfaiteurs sont quant à eux maîtrisés.

 

Cet exercice inédit dans la capitale "n’est pas une rupture, mais un renforcement des procédures actuelles", s’est félicité Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur. Présent pendant la simulation, il a estimé que c’était un succès.

Publicité