Dimanche, c’était le Go Topless Day, le "Jour où l’on enlève le haut", aux États-Unis. Des centaines de femmes seins nus et d’hommes portant des hauts de bikini ont défilé pour défendre le droit des femmes à se promener poitrine à l'air, à l’instar des hommes.

Le Go Topless Day a rassemblé des centaines de personnes à Venice, en Californie

 

La manifestation internationale du Go Topless Day s’est déroulée dimanche. Elle a permis à ses centaines de participantes et participants de militer pour le droit des femmes à ne pas cacher leur poitrine en public, un "droit" octroyé aux hommes. Les éléments masculins de la procession ont pour leur part dissimulé cette partie de leur anatomie avec des hauts de bikini. Leur demande ? Soit "libérer le téton" des femmes, comme le scande l’association féministe Free the nipple, soit cacher celui des hommes.

Publicité