Les CRS qui surveillent la maison du Touquet d'Emmanuel Macron ont reçu de nouvelles consignes. Et, elles ne font pas vraiment l’unanimité...

La maison du Touquet d'Emmanuel et Brigitte Macron est surveillée par les CRS, mais voilà. Ces derniers ne sont pas vraiment ravis des dernières directives transmises, comme le rapporte RTL.

Jeudi dernier, on a ordonné aux Compagnies républicaines de sécurité de se faire plus discrètes lorsqu’elles surveillent sa propriété. Les CRS ont ainsi été obligés de se ''délester'' de leur arme, le HK G 36, et de la laisser dans leur véhicule. C'est cette même arme qui a été remise aux forces de l'ordre après les attentats de 2015.

Des plaintes des riverains

Publicité
Cette nouvelle consigne a été émise après de nombreuses plaintes des riverains qui jugent la présence des CRS trop "oppressante". Les principaux intéressés, en permanence devant la maison présidentielle, estiment de leur côté que leur sécurité est de ce fait beaucoup moins bien assurée. RTL se fait d'ailleurs également l'écho de la colère du syndicat Alliance Police nationale.

A la préfecture du Pas-de-Calais, on se défend de mettre en danger les policiers. Cette dernière estime que les policiers restent opérationnels, même avec l’arme disposée dans l’habitacle.

En vidéo sur le même thème : Rio de Janeiro : 100 policiers tués en huit mois

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité