Une trentenaire polonaise a été condamnée lundi en Suisse pour avoir anarqué un octogénaire. Elle prétendait être un membre de sa famille...

Une jeune femme polonaise de 36 ans a été condamnée par la justice suisse ce lundi, à trois ans et demi de prison ferme et 10 ans d'expulsion du territoire. Elle avait mis en place une arnaque bien particulière dans laquelle elle approchait des personnes âgées en se faisant passer pour un membre de leur famille.

La trentenaire avait notamment réussi à soutirer 90 000 francs suisses (environ 78 000 euros) à un octogénaire genevois l'an dernier rapporte 20 minutes. C'est à Bâle, qu'elle a été arrêtée, quand une autre potentielle victime, méfiante, a prévénu les autorités. L'Allemagne l'avait déjà condamnée auparavant pour des faits d'escroqueries et de tentatives escroqueries.

A lire aussi :Bons d’achat d’Ikea : attention au "faux bon plan" qui circule sur Internet

Une arnaque déjà connue

L'anarque au "faux neveu" ou à la ''fausse nièce'' est une technique qui n'est pas vraiment nouvelle. Elle vise principalement les personnes influençables et manipulables telles que les personnes âgées. L'individu prend contact avec sa cible, prétendant être un membre de sa famille éloignée et expliquant qu'il a un besoin urgent d'argent.

Publicité
Selon l'avocat de la victime, la jeune femme polonaise, jugée pour escroqueries, fait partie d'une grande organisation gravitant autour d'un certain ''Hoss". Ce dernier, de son prénom Arkadiusz Lakatosz, a popularisé au début des années 2000 cette technique d'usurpation. Suite à des milliers de plaintes provenant d'Autriche, d'Allemagne et de Suisse un mandat d'arrêt européen émis par l'Autriche avait été lancé. Il a été arrêté en Pologne au printemps dernier, explique Le Parisien

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :