Dans l’Oise, une habitante a découvert un tas de billets de banque devant ses volets, mardi. Elle a rapporté le butin à la police.

De l'argent comme s'il en pleuvait. Mardi matin, alors qu’elle ouvrait ses volets, Martine, jeune retraitée Compiégnoise (Oise), a découvert un tas de billets de banque éparpillé sous ses fenêtres, rapporte le Parisien. Des dizaines de coupures, certaines dépassant encore d’une enveloppe, était étalées dans les buissons, comme s’il avait "plu des billets", a raconté la chanceuse au quotidien.

Après les avoir rassembleés, Martine a appelé la police pour restituer l’argent à son propriétaire. "Bien sûr que j’en aurai eu besoin de cet argent, mais ça aurait été un poids trop lourd à porter. Cette somme appartient bien à quelqu’un, a-t-elle expliqué. Quand j’ai appelé le commissariat pour dire qu’il avait plu des billets, ils ne m’ont pas cru tout de suite !". La police a compté 700 euros dans l’enveloppe découverte.

Une première pour la police de Compiègne

"Nous avons tous les jours des dépôts d’objets trouvés, parfois un peu de liquide, mais c’est rare. Pour moi, autant d’argent, c’est une première", confie le commandant Delval, au Parisien.

Publicité
D’après la loi, s’il est prouvé que les billets ne sont pas d’origine frauduleuse ( issus d’un vol ou d’un trafic illégal) et que le propriétaire n’est pas retrouvé, la retraitée pourra récupérer définitivement les billets d’ici trois ans. Si l’argent est effectivement frauduleux, il sera utilisé en tant que preuve pour l’enquête diligentée par le procureur de la République.

En attendant de déterminer l’origine du trésor, la ville pourra, si elle le souhaite, confier provisoirement la somme à Martine, d'ici un an.

Vidéo sur le même thème :  

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité