L’ancien patron du FMI a été condamné jeudi à verser 10 000 euros de dommages et intérêts à une association de lutte contre la prostitution, dans l’affaire dite du Carlton de Lille. 

L’affaire du Carlton de Lille rattrape encore Dominique Strauss-Kahn. En 2011, l’ancien patron du Fond monétaire international (FMI) s’était retrouvé mêlé à ce scandale de prostitution. Un an après, il avait même été mis en examen pour "proxénétisme aggravé en bande organisée", avant d’être finalement relaxé en 2015 par le tribunal correctionnel de Lille. Mais alors qu’il pensait sans doute cette affaire derrière lui, l’ancien mari d’Anne Sinclair vient d’être condamné par la Cour d’appel de Douai à verser solidairement des dommages et intérêts à une association de lutte contre la prostitution, le Nid, rapporte 20 Minutes.

A lire aussi – DSK : il a dragué une journaliste en pleine affaire du Carlton

10 000 euros pour préjudice moral

A lire aussi – Amour, justice, travail… que devient DSK ?

Publicité
En juin 2015, au moment où DSK et 11 autres des 13 prévenus avaient été relaxés, le tribunal correctionnel de Lille avait refusé toutes les demandes de réparation du préjudice moral de l’association. La Cour d’appel de Douai vient d’en décider autrement, écrit le quotidien gratuit. Toujours d’après le journal, DSK va ainsi devoir verser 10 000 euros au Nid. "Sept autres personnes impliquées dans l’affaire ont également été condamnées pour leur faute civile à hauteur de 10 000 euros pour préjudice moral", indique encore 20 Minutes qui précise également que "ces derniers ainsi que DSK devront verser conjointement 2 000 pour préjudice matériel".

 Vidéo sur le même thème : Grand angle: procès du Carlton de Lille, le double visage de DSK

Publicité