L'auteur du roman La ballade de Rikers Island, Regis Jauffret, est poursuivi en justice par Dominique Strauss-Kahn. Dans son livre, le romancier s'intéresse à l'affaire du Sofitel sans toutefois nommer DSK.

© AFP

Dominique Strauss-Kahn a décidé d'attaquer en diffamation Régis Jauffret, auteur d'un roman à propos de l'affaire du Sofitel, a annoncé jeudi son avocat, Me Jean Veil. La ballade de Rikers Island, nom de la prison où a séjourné quelques jours DSK en 2011, est paru ce jeudi. Me Veil a précisé que l'ancien patron du Fonds monétaire international (FMI) allait également attaquer en justice l'éditeur du livre, Seuil, ainsi que France Inter, où le romancier a fait la promotion de son ouvrage jeudi matin.

"Cela ne fonctionnait pas"

"Sous prétexte d'une pseudo enquête romancée, l'auteur, qui n'hésite pas à s'appuyer sur des conversations purement et simplement inventées, contredit les conclusions devenues définitives de la procédure judiciaire américaine", a déclaré l'avocat de DSK. La justice outre-Atlantique a en effet abandonné toute pousuite sur les accusations de viol portées par une femme de chambre du Sofitel de New York à l'encontre de l'homme donné favori par les sondages à la présidentielle 2012.

Publicité
Dans son roman, Regis Jauffret est revenu, sans nommer DSK, sur l'épisode du Sofitel. Interrogé jeudi sur France Inter, l'auteur a justifié cette décision de ne pas citer le nom du principal concerné : "J'ai essayé de l'appeler DSK, Dominique, Dominique Strauss Kahn (...) cela ne fonctionnait pas."

Vidéo : DSK renvoyé en correctionnelle (07/08/2013)

Publicité