Des dizinaines d’imams se sont rendus lundi au Mémorial de la Shoah à Drancy (Seine-Saint-Denis). Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, a salué cette initiative.

Imams, rabins et représentants de l’Etat posent ensemble autour de Manuel Valls. C’est l’image forte de ce lundi. Une trentaine d’imams est en effet allée se recueillir au Mémorial de la Shoah de Drancy dans l'après-midi. Ce lieu, inauguré en septembre dernier, a été créé afin de célébrer la  mémoire de près de 70 000 Juifs déportés de France passés par le camps de Drancy entre 1941 et 1944.Hassen Chalghoumi, l’imam de Drancy, qui est à l’initiative de cette évènement, a invité les responsables de tous les grands cultes religieux à participer à ce rendez-vous. "Ce sont des images très fortes qui parlent mieux que les mots et les discours", a déclaré Manuel Valls. "Le monde a besoin de paix et de concorde, de gens qui dialoguent et s'écoutent”, a ajouté le ministre de l'Intérieur.

Un message de paix et de tolérance...

Publicité
"A un moment où il y a une montée du racisme et de la peur de l'islam, on dit non, il est possible de vivre ensemble, a tenu a dire Hassen Chalghoumi, aujourd'hui, on montre qu'il y a un islam de France sans influence, sans ingérence et sans fanatisme". La visite a ensuite été suivie d’un dîner avec le ministre de l’Intérieur au Centre Culturel de Drancy pour la fête musulmane de l’Aïd-el-Mouled....dans un climat de tensionLundi, une mosquée d’Ozoir-sur-Lisère a été taguée de messages extrémistes et de croix gammées. Ce mardi, dans la même ville, de nouveaux tags islamophobes comme “Nike l’Islam jusqu’à la mort” ont été peints sur les murs du centre social. Selon un récent sondage Ifop près de 70 % des français estiment que cette religion n’est pas compatible avec les valeurs de la république. Manuel Valls a,  quant à lui, profité de cette occasion pour rappeler qu’il estimait nécessaire que les imams qui prêchent en France soient formés en France. "L'Islam de France doit s'organiser pour représenter l'immense majorité des musulmans et laisser parler les voix les plus modernes"

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :