Dominique Alderweireld, alias Dodo la Saumure, a ouvert en avril dernier un nouveau bar à hôtesses en Belgique : le DSklub. Bientôt un mois après et alors que Dominique Strauss-Kahn a saisi la justice belge pour faire interdire l’usage de ses initiales, le proxénète et propriétaire des lieux s’est confié à Planet.fr.

©AFP

AFP

Planet : Cela fait bientôt un mois que votre DSKlub est ouvert. Les affaires marchent bien ?Dominique Alderweireld : "Actuellement je n’ai presque pas de clients. Mais je ne m’inquiète pas, ils arriveront tous d’ici un mois, le temps que mon établissement soit moins médiatisé. Le jour de l’ouverture, il y avait quatre camions de télévision garés devant et plusieurs journalistes qui attendaient ! Ce ne sont pas les conditions idéales pour mes clients. Quand ils vont au lupanar, ils ont envie de rester discrets et pour le moment c’est impossible. Il faut attendre encore quelques semaines, le temps que cela se calme.

Planet : Quelle est la particularité de votre établissement ?Dominique Alderweireld : C’est un ‘table dance’ comme les autres établissements que je possède, avec en plus sept chambres à disposition des clients. Aujourd’hui, entre quatre et cinq femmes y travaillent. J’espère, à terme, qu’elles soient au moins sept.

Planet : Outre le nom de votre club, faîtes-vous d’autres références à Dominique Strauss-Kahn ?Dominique Alderweireld : Je ne fais pas référence à Dominique Strauss-Kahn avec le nom de mon dernier établissement. 'DSKlub' veut dire : Dodo Sex Klub. Le mot ‘club’ y est écrit avec un 'K' car c’est en flamand. L’ancien patron du Fonds monétaire international (FMI) a saisi la justice pour que je le change mais je ne suis pas d’accord. Cet acronyme est tout à fait légitime. Et j’ai d’autres arguments pour le contrer comme le fait qu’il existe un cabinet d’avocats appelé le ‘cabinet DSK’ à Lille et qu’en Europe il y a 27 sites qui s’appellent ‘DSK’. Mais il est vrai que sa notoriété me fait de la pub. D’ailleurs, j’ouvrirai peut-être le club Carlton et le club FMI !Je reconnais également que c’était une provocation d’accrocher une photo de lui dans l’établissement (cf. photo ci-dessous). Je vais donc la retirer. Je prévois de la remplacer par un cliché du président François Hollande en couple mais je ne sais pas encore lequel je vais choisir !

© AFP

Publicité
Planet : Etes-vous en contact avec Dominique Strauss-Kahn ?Dominique Alderweireld : Je n’ai jamais été en contact avec lui.  Tout comme il n’a jamais été au Carlton de Lille. Le seul contact que nous avons eu était indirect, par le biais de ma compagne. Il y a six ou sept ans, elle a été invitée avec une autre de mes filles à un repas érotique auquel participait également DSK. C’est tout. Et je précise que ma compagne n’a pas eu de rapport avec lui".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité