Alors que les enquêteurs recherchent actuellement la dépouille d’Allison Benitez, disparue depuis près de deux mois, l’une de ses amies s’est pendue mardi à son domicile. L’adolescente avait elle aussi participé au concours de Miss Roussillon.

©AFP

Y-a-il une malédiction autour des Miss Roussillon ? Il y a bientôt deux mois, les organisateurs du concours de Miss Roussillon apprenaient la mystérieuse disparition de l’une de leurs participantes, Allison Benitez. Mardi, ils ont appris le décès d’une autre candidate à ce concours de beauté. Agée de 19 ans, cette jeune fille était en effet arrivée quatrième dauphine de Miss Roussillon l’an dernier et qui plus est, était une amie d’Allison Benitez. "J'ai appris de plusieurs candidates au concours 2012 et 2013 que les deux jeunes filles étaient proches", a indiqué Thierry Mazars, délégué régional de la société Miss France pour le Roussillon, avant d’ajouter : "La jeune femme qui vient de décéder n'était pas candidate à l'élection 2013 mais était présente lors de cette manifestation à laquelle Allison Benitez aurait dû participer".

Un lien avec la mystérieuse disparition d’Allison et sa mère ?Selon une source proche de l’enquête, le corps de l’adolescente a été retrouvé mardi pendu à son domicile de Perpignan (Pyrénées-Orientales). Et alors que la dauphine n’a laissé aucun mot pour expliquer son geste, une enquête a été ouverte. Les gendarmes ignorent pour le moment si ce drame a un quelconque lien avec l’affaire Benitez.

Disparues depuis bientôt deux mois, Allison et Marie-Josée Benitez, sa mère, font actuellement l’objet d’intenses recherches. Depuis lundi, les policiers en charge de cette enquête récemment requalifiée en double assassinat s’attèlent en effet à fouiller trois sites, dont une station d’épuration située à quelques minutes en voiture du domicile de cette famille. Ils soupçonnent le père, Francisco Benitez, de s’être débarrasser des deux corps dans l’un de ces trois lieux. Ces derniers ont notamment pu être déterminés grâce à l’étude approfondie de l'ordinateur, du téléphone portable et du GPS du légionnaire.

Publicité
De son côté, Sylvie Tellier, la directrice générale de la société Miss France s’est déclarée "profondément touchée par cette nouvelle tragédie qui s’abat sur le Roussillon". L’ancienne Miss France a par ailleurs annoncé qu’une cellule psychologique allait être mise en place pour les jeunes candidates au concours dès ce week-end.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité