Allison et sa mère sont introuvables depuis le 14 juillet dernier. Francisco Benitez, le père de la jeune fille, a été retrouvé pendu ce lundi. Dans une lettre, il clame son innocence, mais certains de ses propos, tenus quelques jours après la disparition des deux femmes, sèment le doute.

Allison Benitez et sa mère, Marie, restent introuvables. La jeune fille de 19 ans, qui devait se présenter à l’élection de Miss Roussillon, et sa mère ont disparu depuis le 14 juillet dernier. C’est le père, Francisco Benitez qui avait signalé leur disparition le 15 juillet. Il a été retrouvé pendu lundi matin. Soupçonné d’être responsable de cette étrange disparition, il clame son innocence dans une lettre.

Francisco et Marie Benitez étaient en effet en cours de séparation. Ce dernier avait indiqué à la police que les deux femmes étaient parties à Toulouse pour le week-end. Mais la voiture n’a pas bougé, elles n’ont visiblement pas non plus pris de bagages, aucun mouvement n’a été enregistré sur leur compte bancaire, et du côté de leurs téléphones portables ou des réseaux sociaux, sur lesquels Allison était très active, c’est silence radio depuis le 14 juillet. Autres faits troublants : certaines incohérences dans les propos du père.

Publicité
D’après Alexandre Durand, un ami proche de la jeune fille, le comportement de Francisco Benitez soulève des questions. « Le 16 juillet, il m’a dit qu’elles allaient bien, et qu’elles étaient parties à Toulouse. Or, il a signalé leur disparition le 15 juillet » a-t-il confié sur les ondes de RTL. Lundi, après la découverte du corps de Francisco Benitez, Luc-André Lenormand, procureur adjoint de Perpignan a indiqué que « malgré ce rebondissement, l’enquête continue ». Les deux femmes, elles, n’ont toujours pas donné signe de vie et restent introuvables.

Ci-dessous, un extrait du témoignage vidéo de Francisco Benitez pour Paris Match : 

Publicité