Depuis ce mardi matin, des plongeurs de la brigade nautique de la gendarmerie sillonnent le chenal de Port-Leucate, dans l’Aude. Toujours dans l’espoir de retrouver une trace d’Allison Benitez ou de sa mère.

Deux mois et demi après la disparition d’Allison Benitez et de sa mère Marie-Josée, les enquêteurs en charge de l’affaire peinent toujours à retrouver les des deux corps. Ce mardi matin, des recherches subaquatiques ont commencé à Port-Leucate (Aude) sur un étang et un chenal, non loin d’une station d’épuration. Une zone ou le père d’Allison, Francisco Benitez, s’était rendu plusieurs fois en compagnie de sa femme. Déjà à la mi-septembre, d’importantes recherches avaient été effectuées à cet endroit mais sans succès. Cette fois-ci, les enquêteurs vont scruter les eaux de long en large avec deux plongeurs de la brigade nautique de la gendarmerie.

Une importante mobilisation

Publicité
Les fouilles dans ce secteur de Port-Leucate sont très attendues par les enquêteurs. En effet d’après des relevés téléphoniques, Francisco Benitez, qui s’est suicidé le 5 août dernier, se serait rendu vers cet étang au lendemain de la disparition d’Allison et de sa mère. Selon une source proche du dossier, ces recherches vont durer encore plusieurs semaines. Des moyens extrêmement importants y sont déployés. Plusieurs équipes de plongeurs des gendarmeries du Languedoc-Roussillon devraient d'ailleurs y participer.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :