Alain Juppé, le maire de Bordeaux veut faire interdire le spectacle de Dieudonné prochainement prévu dans sa ville. L’élu estime qu’il présente "un risque de trouble à l’ordre public".

Persona non grata. Dieudonné n’est pas le bienvenu à Bordeaux. Alors que l’artiste doit y donner un spectacle en avril prochain, le maire de la ville, Alain Juppé a bien l’intention de l’en empêcher. Estimant que le show de l’humoriste présentait "un risque de trouble à l’ordre public", l’élu a en effet annoncé lundi qu’il allait saisir le préfet de Gironde afin de déterminer si ses doutes sont fondés. "Je condamne bien sûr les dérives inacceptables de Dieudonné", a ainsi souligné Alain Juppé à propos de l’artiste critiqué pour les propos antisémites qu’il a tenus à plusieurs reprises. Fort de sa décision de saisir l’avis du préfet, l’ancien ministre a expliqué que si ce dernier venait à confirmer ses craintes, il "prendrait un arrêté d’interdiction". Il a par ailleurs rappelé qu’en l’absence de "bases juridiques solides", un tribunal administratif est en mesure d’annuler un arrêté d’interdiction. Et alors qu’une telle décision de justice peut ensuite conduire la commune à devoir rembourser à "l’organisateur du spectacle le manque à gagner pour le chanteur", Alain Juppé a précisé qu’il souhaitait "éviter cette extrémité".

La Licra monte aussi au créneauLe maire de Bordeaux peut compter sur la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) pour l’appuyer dans son combat pour faire interdire le spectacle de Dieudonné à Bordeaux.  La Ligue a en effet, elle aussi, réclamé l’interdiction de show. Dans un communiqué, elle a même estimé que "compte tenu du passé judiciaire" de l’humoriste, de "son antisémitisme revendiqué, de ses appels récurrents à la haine qui lui ont valu de multiples condamnations, il est regrettable que la ville de Bordeaux, propriétaire de cette salle (…) participe à (lui) offrir une tribune".

Publicité
En novembre 2012, Dieudonné M’Bala M’Bala a été condamné à payer 20.000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Paris pour diffamation, injure et provocation à la haine  et à la discrimination pour des propos et une chanson  dans deux vidéos diffusées sur Internet. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

36 commentaires

d'abord je ne suis pas ALT

Portrait de stvi

 stvi

 d'abord je ne suis pas ALT ...et ensuite je me contente de dire que ce titre est à sensation ,puisqu'un maire ne peut pas prendre seul la décision d'interdire un spectacle  ....

Je ne vois pas ce qu'un spectacle de merde a quelque chose à voir avec un meeting poltique serait il organisé par le FN ou par un des partis de l'extrême gauche  

 

Votez pour ce commentaire: 

stvi a dit : d'abord je ne

Portrait de penkayak

 dourven

stvi a dit :

 d'abord je ne suis pas ALT ...et ensuite je me contente de dire que ce titre est à sensation ,puisqu'un maire ne peut pas prendre seul la décision d'interdire un spectacle  ....

Je ne vois pas ce qu'un spectacle de merde a quelque chose à voir avec un meeting poltique serait il organisé par le FN ou par un des partis de l'extrême gauche  

 

STVI

excuse moi de cette confusion de speudo surtout que celui la n'est pas gratifiant

la volonté d'interdire ne se pose pas sut le type de rassemblement mais sur le risque de trouble et un meeting de lepen est toujours un risque de trouble par  l'opposition qu'il provoque

Votez pour ce commentaire: 

la France devient un état

Portrait de akervil

K

la France devient un état totalitaire, comme autrefois la chine et la russie, et tout les "moutons adeptes de la pensée unique" continuent d'applaudir!  un jour ils s'en mordront les doigts

Votez pour ce commentaire: 

c'est encore un titre à

Portrait de stvi

 stvi

 c'est encore un titre à sensation ....Il n'est pas question d'interdire ,simplement de ne pas louer une salle appartenant à la mairie ,salle dont l'intégrité pourrait être menacée...

En plus ,il n'a pris de lui même aucune décision...Il a simplement saisi la préfecture de gironde pour véfier le risque de "trouble à l'ordre public"....

Donner un spectacle basé sur la haine ne suppose pas que ceux que l'on sollicite soient coopératifs ....D'ailleurs M'balla devrait rencontrer ou a rencontré  le même problème à Nantes ...

 

 

Votez pour ce commentaire: 

stvi a dit : c'est encore un

Portrait de penkayak

 dourven

stvi a dit :

 c'est encore un titre à sensation ....Il n'est pas question d'interdire ,simplement de ne pas louer une salle appartenant à la mairie ,salle dont l'intégrité pourrait être menacée...

En plus ,il n'a pris de lui même aucune décision...Il a simplement saisi la préfecture de gironde pour véfier le risque de "trouble à l'ordre public"....

Donner un spectacle basé sur la haine ne suppose pas que ceux que l'on sollicite soient coopératifs ....D'ailleurs M'balla devrait rencontrer ou a rencontré  le même problème à Nantes ...

 

 

alt

ne chereche pas de pretexte

 cette salle a ete loué e a lepen 

qui risquait tout comme dieudonné  être source de troubles

 

le probleme c'est que ce principe de precaution est   subjectif  et donc  sujet à manipulation

 

Votez pour ce commentaire: 

Ce Juppé est un raciste : il

Portrait de giellesse

- Pouvons-nous parier un centime d'euro sur l'existence du Paradis ? - Non ! - Péchons !

Ce Juppé est un raciste : il veut interdire à un noir de s'exprimer !

Votez pour ce commentaire: 

giellesse a dit : Ce Juppé

Portrait de Tiro liro liro

"N'oublie pas de danser, même si tu es triste"...

giellesse a dit :

Ce Juppé est un raciste : il veut interdire à un noir de s'exprimer !

Gillesse

votre humour risque d'être mal compris 

Votez pour ce commentaire: 

giellesse a dit : Ce Juppé

Portrait de ..Chris

giellesse a dit :

Ce Juppé est un raciste : il veut interdire à un noir de s'exprimer !

J'en connais qui vont prendre votre phrase très, très, au sérieux ! C'est dans l'air du temps de comprendre de travers.

Votez pour ce commentaire: 

Millie-Chris a dit

Portrait de giellesse

- Pouvons-nous parier un centime d'euro sur l'existence du Paradis ? - Non ! - Péchons !

Millie-Chris a dit :

giellesse a dit :

Ce Juppé est un raciste : il veut interdire à un noir de s'exprimer !

J'en connais qui vont prendre votre phrase très, très, au sérieux ! C'est dans l'air du temps de comprendre de travers.

Précisément, il ne faut pas prendre la phrase elle-même au sérieux, mais ce qu'il y a derrière... On a tellement l'habitude de stigmatiser les blancs en les accusant de racisme, que, dès que c'est un noir, un jaune, un rouge qui critique le comportement d'une autre race, les pauvres "culs-blancs" (c'est ainsi qu'on nous appelle au Sénégal entre autres) sont tout déboussolés... Comment peut-on être raciste quand on est soi-même de couleur ? Par exemple quand des étudiants chinois ont fait des ratonnades aux dépens des étudiants noirs mieux traités qu'eux, les journaux français n'ont pas osé parler de racisme mais de "rivalités inter-ethniques"...Dernièrement les chinois -encore eux - ont détruit une mosquée ne respectant pas les normes de leur pays, d'où de violents heurts de musulmans attaquant les policiers, heurts prudemment situés "sur fond religieux" par les presses européennes...

 

A mon avis, la seule "censure" acceptable doit être celle du public. Un spectacle où le Christ est riduculisé ne vous plait pas ? N'allez pas le voir... La vulgarité de tel ou tel humoriste vous choque ? Pourquoi vous arroger le droit d'interdire  à d'autres d'en juger ? Pour faire leur éducation ?

 

L'humour et le comique s'inecrivent dans des modes. Au début du XXe siècle des femmes très distinguées allaient voir, ou plutôt entendre, le pétomane... Alors...

Votez pour ce commentaire: 

giellesse a dit

Portrait de penkayak

 dourven

giellesse a dit :

Millie-Chris a dit :
giellesse a dit :

Ce Juppé est un raciste : il veut interdire à un noir de s'exprimer !

J'en connais qui vont prendre votre phrase très, très, au sérieux ! C'est dans l'air du temps de comprendre de travers.

Précisément, il ne faut pas prendre la phrase elle-même au sérieux, mais ce qu'il y a derrière... On a tellement l'habitude de stigmatiser les blancs en les accusant de racisme, que, dès que c'est un noir, un jaune, un rouge qui critique le comportement d'une autre race, les pauvres "culs-blancs" (c'est ainsi qu'on nous appelle au Sénégal entre autres) sont tout déboussolés... Comment peut-on être raciste quand on est soi-même de couleur ? Par exemple quand des étudiants chinois ont fait des ratonnades aux dépens des étudiants noirs mieux traités qu'eux, les journaux français n'ont pas osé parler de racisme mais de "rivalités inter-ethniques"...Dernièrement les chinois -encore eux - ont détruit une mosquée ne respectant pas les normes de leur pays, d'où de violents heurts de musulmans attaquant les policiers, heurts prudemment situés "sur fond religieux" par les presses européennes...

 

A mon avis, la seule "censure" acceptable doit être celle du public. Un spectacle où le Christ est riduculisé ne vous plait pas ? N'allez pas le voir... La vulgarité de tel ou tel humoriste vous choque ? Pourquoi vous arroger le droit d'interdire  à d'autres d'en juger ? Pour faire leur éducation ?

 

L'humour et le comique s'inecrivent dans des modes. Au début du XXe siècle des femmes très distinguées allaient voir, ou plutôt entendre, le pétomane... Alors...

gieellesse  qui veut se placer comme l'intellectuel de la fachosphere    n'a pas beaucoup d'humour

une merde dans un bas de soie reste puant

et son proces de la presse    sent  le poujadisme et le populisme  le plus bas

il ne fait illusion que dans la fachosphere

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité