Le maire de Perpignan refuse que l’humoriste Dieudonné se donne en spectacle dans sa ville. Il a pris un arrêté municipal afin que la dernière du spectacle Foxtrot ne soit pas jouée à Perpignan. Selon lui, cela pourrait nuire aux habitants et provoquer de nombreux troubles.

Dieudonné n’est pas le bienvenu à Perpignan. Le maire de la ville, Jean-Marc Pujol (UMP), a pris un arrêté pour y interdire le spectacle de l’humoriste, qui doit avoir lieu le 31 mai. Selon ce dernier, interrogé hier par l’AFP, cette décision est motivée "par les propos négationnistes, racistes, antisémites de M. Dieudonné, largement renouvelés." Il a aussi ajouté que "tout ce qui est de nature à créer la division entre les Perpignanais est quelque chose qui m’inquiète."

Même accueil à Bordeaux et Saint-Etienne Avant la représentation du spectacle de l’humoriste, Alain Juppé, le maire de Bordeaux, a lui aussi demandé à la préfecture ce qu’elle pensait de l’arrivée de ce dernier dans sa ville. La préfecture, confiante, avait autorisé le spectacle en rassurant monsieur le maire : ce show ne représente pas de risque sérieux de trouble à l’ordre public.

Publicité
Mi-février, le maire de Saint-Étienne, Maurice Vincent (PS), avait également demandé l’annulation de la prestation de Dieudonné. Cependant, il n’avait pas pris d’arrêté municipal. Finalement, dans les deux cas, la représentation a eu lieu, sans aucune embûche, ni aucun trouble. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :