Il y a deux ans, Gad Elmaleh s’en était pris à Philippe Torreton pour avoir critiqué Gérard Depardieu. Aujourd’hui, la roue semble avoir tourné.

En décembre 2012, Philippe Torreton avait taclé Gérard Depardieu qui avait annoncé sa décision de s’exiler en Belgique pour profiter de ses avantages fiscaux, comme le rapporte Le Figaro.

L’acteur de gauche avait déclaré dans Libération à l’adresse de l’interprète de Cyrano: "Le problème, Gérard, c'est que tes sorties de route vont toujours dans le même fossé: celui du je ne pense qu'à ma gueule, celui du fric, des copains dictateurs, du pet foireux et de la miction aérienne, celui des saillies ultralibérales". Avant de conclure : "On va se débrouiller sans toi, ferme-la, prends ton oseille et tire-toi. Ne demande pas le respect, pas toi!".

Lire aussi - Torreton à Depardieu : "Prends ton oseille et tire-toi"

Gad Elmaleh avait alors pris la défense de Gérard Depardieu dans un tweet assassin: "Philippe Torreton. C’est pas en tapant sur les grands qu'on rentre dans leur cour. Je comprends ton mal de notoriété mais tu es si petit..."

La vengeance est un plat qui se mange froid

Mais aujourd’hui la situation a changé et le comédien ridiculisé sur twitter a pu prendre sa revanche. En effet, le nom de l’humoriste français a été cité par Le Monde début février dans le cadre du scandale financier baptisé "swissleaks" et qui a éclaboussé de nombreuses personnalités. Selon ces révélations, Gad Elmaleh aurait caché 80 000 euros au FISC entre 2006 et 2007 sur un compte bancaire secret en Suisse. Il aurait depuis régularisé sa situation. Mais l’acteur, devenu la risée du web après avoir tourné dans une pub pour la banque LCL, souffre actuellement d’une baisse de popularité.

Lire aussi - Scandale financier : Gad Elmaleh devient la risée du web

Publicité
Ce lundi, invité dans l’émission "Tout et son contraire" sur France info, Philippe Torreton a lâché à propos de Gad Elmaleh: "Je crois que l'actualité à répondu à ma place". Puis a ajouté en citant un proverbe africain: "Quand le singe veut monter au cocotier, il faut qu'il ait les fesses propres".

Vidéo sur le même thème :  Philippe Torreton : "Si la gauche moderne c'est Macron, je peux vous dire qu'on est mal barré"