Une adolescente de 15 ans, son compagnon sans domicile fixe âgé de 33 ans ainsi qu'un autre jeune de 16 ans ont été placés en garde à vue. Ils auraient torturé un homme avant de le tuer.  

C'est un fait-divers sordide qui s'est déroulé quelques jours avant les fêtes de fin d'année. Le 23 décembre, une femme qui était venue rendre visite à son fils, âgé de 44 ans, a découvert le corps de celui-ci gisant au sol, ensanglanté et partiellement dénudé, rapporte samedi Ouest France

La victime vivait près du boulevard de la Liberté, dans le quartier Chantenay, à Nantes. Le décès remonterait à deux jours avant la découverte du corps par sa mère. "Un premier examen a révélé que l’homme avait été roué de coups : traumatisme crânien, blessure à la gorge, brûlures… Il a subi de multiples sévices. Il aurait été sodomisé avec un manche à balai et forcé à avaler de la litière pour chat", précise le quotidien local.

"Un claque après un geste déplacé"

Publicité
Les faits se sont déroulés le 21 décembre, alors que le Nantais avait invité ces trois personnes qu'il connaissait, des marginaux, à passer la soirée chez lui. Les trois suspects, qui sont passés aux aveux, auraient indiqué "qu'une gifle a claqué après un geste déplacé du quadragénaire sur l’adolescente. Les coups ont déferlé, entre 21h et 22h ; chacun aurait reconnu avoir pris part aux violences", explique Ouest France.

Les deux adolescents et le sans domicile fixe devaient être présentés à un magistrat avant leur mise en examen pour "meurtre et actes de torture et barbarie".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :