Une rue portant le nom du maréchal Pétain a été débaptisée dans un petit village de la Meuse. C'était la dernière baptisée au nom du maréchal, condamné pour haute trahison et collaboration avec les Allemands en 1945.

La rue de la honte, c'est fini. Alors que depuis plus de 80 ans une rue de la ville de Belrain, dans la Meuse, portait le nom du Maréchal Pétain, le conseil municipal de la ville a décidé de la débaptiser. "La rue Pétain existait depuis les années 1930, sans que cela fasse véritablement de remous", a expliqué à l'AFP Patrick Gondouin, le  maire du village de 40 habitants. Si la rue rendait hommage au général de la première guerre mondiale, le nom de Pétain reste marqué du sceau de l'infamie pour sa conduite durant l'Occupation.

La dernière ville en FranceAlors que Dernancourt et Tremblois-lès-Carignan avaient débaptisé leur rue Pétain en 2010, le maire de Belrain avoue que l'idée lui trotte dans la tête depuis son élection. "Lorsque j'ai été élu maire, en 2008, ça m'avait titillé : je me doutais qu'un jour ou l'autre ça allait poser un problème" a confié le premier magistrat de la ville. La décision a été prise par le conseil municipal en mars dernier, par 7 voix contre 1.

Publicité
Un nouveau nom à trouverPour trouver un nouveau nom à la rue, "quatre propositions se détachent : Dom Grégoire Berthelet, un moine bénédictin du XVIIIe siècle spécialiste du droit canon, ou des noms en rapport avec le lieu de la rue" explique Patrick Gondouin. La décision sera, quoi qu'il en soit, prise de manière collégiale lors du prochain conseil municipal. Comme quoi, la collaboration ça a du bon… tant qu'on l'écrit avec une minuscule ! 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité