En contrôlant un lot de 1800 tartes destinées aux cafétérias Ikea, les autorités chinoises ont découvert la présence suspecte d'une bactérie, généralement synonyme de contamination fécale.

Concilier vente de meubles et restauration rapide à la sortie des caisses n'est vraiment pas de la tarte, même quand on est leader mondial du secteur. Le géant de l'ameublement Ikea qui en fait l'expérience, a décidé de retirer de 23 pays ses tartes "chokladkrokant", (croquants au chocolat), une tarte aux amandes avec du chocolat, de la crème au beurre et du caramel. Un rappel qui fait suite à la découverte par les douanes du port de Shanghai de la présence de bactéries souvent synonymes d'une contamination aux matières fécales.

Les tests effectués par les autorités chinoises ont révélé "un niveau excessif de bactéries coliformes" rapporte le Shanghai Daily. La présence de ces bactéries ne présente toutefois qu'un faible risque pour la santé, comme l'a expliqué la porte-parole d'Ikea : "Il y a des indications selon lesquelles les niveaux de bactéries découverts sont bas, mais nous devons évidemment connaître le chiffre exact, et savoir ce qui s'est passé" rapporte Ylva Magnusson selon l'AFP.

Publicité
Une seconde boulette qui ternit un peu plus l'image du secteur caféteria de la firme suédoise. Des boulettes avaient déjà du être rappelées en urgence après la découverte de viande de cheval alors que l'étiquette n'indiquait que du bœuf. "Dis moi ce que tu manges, je te dirais qui tu es " dit le proverbe. Ça n'a sans doute jamais été aussi vrai. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité
Publicité