Une famille se bat contre l'équipe du CHU d'Angers pour essayer de maintenir en vie leur fille âgée de 7 mois, plongée dans le coma artificiel.  

Les parents d'Ayana ne veulent pas la voir partir. Un couple se bat actuellement pour maintenir en vie leur petite fille âgée de 7 mois, plongée dans un coma artificiel au CHU d'Angers. L'enfant est hospitalisée depuis le début du mois de mai, après avoir été prise d'une très forte fièvre. Un problème qui découlerait du vaccin DT-Polio. 

"La fièvre ayant entraîné plusieurs heures de convulsions, elle a subi des séquelles irréversibles au cerveau. Au regard de son état qui se détériore de jour en jour, les médecins ont pris la décision de laisser partir la petite fille en début de semaine", précise RTL.fr, qui relaie l'affaire.

"Non, je ne veux pas la laisser partir"

Publicité
Mais la décision ne convient pas du tout aux parents, qui ont décidé de saisir la justice. "Ils ont bien dit que ce n'était pas aux parents de prendre la décision. Mais, non, je ne veux pas la laisser partir", a témoigné le père au micro de RTL

Un expert a été désigné pour examiner une nouvelle fois Ayana et effectuer des analyses afin de savoir si sa vaccination a déclenché son état ou non.

L'affaire est proche de celle de Vincent Lambert, un patient hospitalisé à Reims depuis 2008, dont les parents sont opposés à l'arrêt des soins de leur fils. 

En vidéo sur le même thème - La mère d'Ayana  : "Je ne veux pas que ma fille soit débranchée"