Un rapport commandé par Michèle Delaunay en vue d’une loi « d’adaptation de la société aux personnes âgées » suggère la création de maisons de retraite pour personnes âgées homosexuelles. Une proposition qui soulève plus largement le sujet de la solitude, sexuelle et affective, de nos aînés.

Y aura-t-il bientôt des maisons de retraites pour accueillir les homosexuels ? C’est en tout cas une idée soumise au gouvernement par un collectif d’associations. La ministre en charge des personnes âgées, Michèle Delaunay, a en effet commandé un rapport en vue d’une loi « d’adaptation de la société au vieillissement ». Parmi les questions soulevées, un sujet tabou : la solitude affective et sexuelle des personnes âgées. Une solitude qui serait encore plus cruelle pour les personnes âgées homosexuelles.

Solitude et discriminationAlors que Jean-Marc Ayrault lance ce vendredi le début des concertations en vue d’adapter la législation, plusieurs associations attirent l’attention du gouvernement sur un sujet tabou, celui de « la sexualité et du plaisir dans l’âge ». « Le vieillissement des personnes LGBT (lesbiennes, gay, bisexuelles et transsexuelles) n’a rien de spécifique » indique le document remis à Michèle Delaunay, mais les associations estiment que si les personnes âgées en général souffrent de solitude, c’est encore plus vrai pour les personnes homosexuelles, pour qui « la peine est particulièrement lourde ».

Publicité
« Si une telle expérimentation existe, je l'accompagnerai »Des « maisons communautaires » pourraient donc être expérimentées, afin de protéger les personnes âgées concernées de l’homophobie dont elles peuvent être victimes. Une proposition des associations à laquelle la ministre ne se montre pas opposée. « Si une telle expérimentation existe – car elle aurait un rôle expérimental – je l'accompagnerai » a indiqué Michèle Delaunay à Metronews. « Mais il ne s'agit pas de maisons excluant les hétérosexuels : ce serait inacceptable et discriminatoire. Elles exprimeront simplement une attention particulière envers les LGBT » a-t-elle ajouté.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :