Plusieurs chats ont été retrouvés mutilés et torturés à l’acide à Bagnolet. Une association de protection des animaux a décidé de porter plainte contre X.

En quinze jours, cinq chats ont été retrouvés dans un même quartier de la ville de Bagnolet (Seine-Saint-Denis), gravement mutilés et brûlés à l’acide, rapporte le Parisien.

Maria, une habitante, a retrouvé une chatte agonisante et hurlant à la mort, le 28 février dernier. Brûlée jusqu’à l’os sur 50% de son corps, le long de la colonne vertébrale, l’animal a été pris en charge par les membres de l’association de l’école des chats qui s’occupent des animaux errants.

"Nous avons réussi à attraper la pauvre bête par le stratagème habituel : une cage avec du thon", a expliqué la présidente de l’association. Entre la fin février et la mi-mars, son équipe a dû gérer cinq cas similaires.

La patronne de l’organisme a même porté plainte contre X le 3 mars et l’a complétée le 15 avec les nouveaux éléments qu’elle a recueillis pour trouver l’auteur des tortures.

A lire aussi- Normandie : mystérieuses disparitions de dizaines de chats

L’un des chats a dû être euthanasié

Selon le vétérinaire qui a recueilli la première chatte torturée, "les lésions laissent fortement à penser, compte tenu de leur localisation, à une aspersion d’acide". Le pauvre félin a dû être euthanasié au vu de la gravité de ses blessures.

Moustache, un mâle adulte tigré marron appartenant à un petit garçon, a également été retrouvé, brûlé au 3eme degré sur 40% du corps. "Moustache a dû subir deux opérations. Il est maintenant en convalescence chez une des membres de l’association", a expliqué la présidente.

Publicité
Le 10 mars, un autre chaton femelle a été retrouvé dans un état grave avec 40 % de la surface de son corps brûlé au 3e degré. Deux autres animaux ont également été retrouvés mutilés, d'après le Parisien.

Une pétition sur change.org a été lancée pour demander "aux autorités politiques de mettre tout en œuvre face à ce drame".

Vidéo sur le même thème : Un enfant pleure de joie après avoir retrouvé son chat 

Publicité