Des chercheurs européens de l’université néerlandaise Eindhoven ont mis au point un capteur capable de déterminer la fraîcheur d’un aliment, rapporte le site Slate.

L'un des rêves de la ménagère est sur le point devenir réalité. Des chercheurs européens de l’université Eindhoven, aux Pays-Bas, ont en effet inventé un capteur capable de détecter si tel ou tel aliment est toujours frais ou bien s’il est bon à jeter. Une invention qui permettra de constater si la date indiquée sur les étiquettes de péremption est adéquate. Tous types d’aliments périssables pourront être contrôlés : de la crème fraiche à l’escalope de poulet.

En quoi cela consiste exactement ?D’après le site Slate, ce capteur, de dimension infime, calcule plusieurs paramètres comme le niveau d’acidité. Il émet ensuite une fréquence diffusée sur une "radio étiquette" du type de celle des puces de passeport biométrique, grâce au système RFID  (Radio Frequency Identification).

Publicité
Quand cette technologie sera-t-elle sur le marché?D’après les créateurs, cette technologie ne dépassera pas un centime d’euro par unité. Ils ont également estimé qu’elle devrait se généraliser dans les supermarchés et autres magasins d’alimentation d’ici cinq ans. Une innovation qui vient à point après les scandales qui ont secoué l’industrie agro-alimentaire ces derniers mois.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité