Un selfie pris lors de la visite officielle du Président de la République en Suisse fait polémique. Sur le cliché, le jeune homme qui prend la pose aux côtés de François Hollande fait un geste provocateur.

Ce mercredi, le président de la République était en visite d’Etat en Suisse. Comme à son habitude il s’est prêté au jeu du selfie en prenant la pose aux côtés d’un jeune homme à Berne. Cependant, cette photo a fait scandale puisque le jeune homme fait un doigt d’honneur (voir la photo dans le tweet ci-dessous).

"Les dirigeants politiques ne maîtrisent plus leur image"

Ce sont les journaux helvétiques le Berner Zeitung et Le Matin qui ont repéré le cliché. Le quotidien suisse La Liberté a même publié la photo en Une de son édition. Contacté par la version suisse de 20 minutes, le rédacteur en chef a expliqué qu'il voulait "mettre en évidence cette mode du selfie à laquelle s'adonnent depuis quelque temps les personnalités politiques". "C'est en tout cas un risque que ces dirigeants prennent, celui de ne plus maîtriser leur image", a-t-il poursuivi. Le photographe de l'agence Keystone qui a immortalisé la scène a déclaré à 20 minutes suisse qu'elle "a duré à peine trois secondes. Un agent de sécurité, qui se trouvait juste à côté de François Hollande, a remarqué la situation. Il a saisi la main du jeune homme et le président a continué sa route".

Voir aussi - François Hollande, adepte du selfie

Publicité
Pour l'instant, nous ne savons pas si ce geste intentionnel était destiné au chef de l'Etat ou à un destinataire de la photo à qui le jeune homme l'aurait envoyée. Le quotidien suisse Le Matin a lancé un avis de recherche afin de retrouver l'auteur du geste obscène, ce vendredi matin. il semblerait que la demande soit restée sans réponse puisque dans l'après-midi, l'article en question n'était plus en ligne.

Vidéo sur le même thème : Le phénomène selfie : un business en plein essor