La France compte désormais 65,8 millions d’habitants. L’année 2012 a connu une faible croissance démographique, mais a surtout connu le nombre de décès le plus élevé depuis trente ans.

La population française a légèrement augmenté en 2012. La France compte donc désormais 65 586 000 d’habitants, sans compter Mayotte, selon les chiffres publiés par l’Insee. Des chiffres qui montrent que le chiffre de la croissance démographique est « parmi le plus bas de la décennie ». Si la France est toujours deuxième sur le podium de la fécondité, derrière l’Irlande, elle n’atteint pas, avec 2,05 enfants par femme en moyenne, le seuil de renouvellement des générations qui est de 2,1.

En 2012, on a enregistré 822 000 naissances, soit un peu moins qu’en 2011. Mais 2012 a surtout compté 571 000 décès, le nombre le plus important depuis trente ans. En cause, une vague de froid particulièrement rude et de nombreuses épidémies qui ont été fatales aux personnes les plus fragiles, notamment parmi les personnes âgées. En conséquence, l’espérance de vie a donc stagné chez les hommes (78,4 ans) et même légèrement diminué chez les femmes (84,8 ans).

Publicité
A noter aussi, 2012 a marqué un regain d’intérêt pour le mariage, une institution qui était en constante diminution depuis 2000. 241 000 mariages ont ainsi été célébrés, soient 4000 de plus qu’en 2011. Quand au vieillissement de la population, la France comptait, au 1er janvier 2013, 17,5% de personnes âgées de plus 75 ans.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :