Lundi après-midi, le cadavre d'un homme a été retrouvé dans le train d'atterrissage d'un avion Air France en provenance du Brésil et arrivé à Paris samedi dernier. 

Lors d'une opération de maintenance effectuée à l'aéroport de Paris Orly (Val-de-Marne), un corps a été découvert par les agents dans le train d'atterrissage d'un avion Air France. Ce Boing 777 venait de relier Sao Paolo (Brésil) à Roissy, deux jours plus tôt.

Des circonstances non-identifiées

Le train d'atterrissage contient l'ensemble du système des roues d'un avion. C'est une partie qui se retracte en vol et qui se déplie à l'atterrissage pour permettre à l'appareil de se déplacer sur le tarmac. On ignore encore comment l'homme s'est issé à l'intérieur.

Menée par la gendarmerie des transports aériens, une enquête a été ouverte pour définir les circonstances exactes de cette découverte macabre. Le cadavre a été transféré à l'Institut médico-légal de Paris pour subir une autopsie et être identifié selon une source de l'aéroport, comme le rapporte Le Parisien

A lire aussi : Un jeune de 16 ans a survécu à plus de 5 heures de vol entre la Californie et Hawaï, caché dans le train d’atterrissage

Publicité
Les chances de survie dans un vol de plus de 11heures, caché dans un train d'atterrissage, sont quasi-nulles. Sauf un miracle, il est impossible de survivre aux conditions extrêmes de l'altitude à cause du froid (la température pouvant descendre jusqu'à -60 degrés), du manque d'oxygène et de la différence de pression.

En video sur le même thème : Le corps d’un clandestin retrouvé sur un toit près de l’aéroport de Londres