L'ancien ministre Maurice Faure est décédé ce jeudi 6 mars à l'âge de 92 ans.

L'ancien ministre Maurice Faure est décédé à l'âge de 92 ans ce jeudi 6 mars à l'aube. Selon son entourage, l'ancien député du Lot serait mort dans son sommeil à son domicile à Cahors.

 L'homme a commencé sa carrière politique en 1947 lorsqu'il a intégré le cabinet du ministre de l'éducation nationale Yves Delbos. 

Publicité
Dernier signataire vivant du Traité de Rome en 1957, cette ancienne figure du radicalisme de gauche a également été ministre deux fois. En 1981 suite à l'élection de François Mitterrand, il est Garde des Sceaux dans le gouvernement de Pierre Mauroy, puis en 1988, il est nommé ministre de l'Equipement et du Logement de Michel Rocard. 

En 2007, il préside le comité d'honneur du 50e anniversaire du traité de Rome (voir la vidéo ci-dessous). 

 

Publiez votre commentaire

5 commentaires

et alors!

Portrait de thaber

et alors!

Votez pour ce commentaire: 

Avec tout le respect du a l

Portrait de Claude Germain V

Avec tout le respect du a l'etre humain ,uniquement , en tant que politicard ce Monsieur a du avoir une vie 1000000000000000000000 superieure a la merde que nous français nous subissons grace a  tous ces polilopettes UMPS de tous bord , du plus simple conseiller municipal au soit disant premier citoyen de France , pour tout dire UNE M ....e

Salutations .....

Votez pour ce commentaire: 

la merde c'est toi ....tu en

Portrait de malax

la merde c'est toi ....tu en as aprés tout le monde du simple conseiller municipal que je suis au premier citoyen de france comme tu dis tu dois être un refoulé certainement

Votez pour ce commentaire: 

C'était un personnage hors du

Portrait de Bergon

C'était un personnage hors du commun. Je l'ai connu en temps que Maire de Cahors dont je suis originaire.

Sincères condoléances à toute la famille

Votez pour ce commentaire: 

Ce fut un des Ministre qui

Portrait de Guy PONS

Ce fut un des Ministre qui pensait à la France en premier lieu.

Votez pour ce commentaire: 

Publicité