Alors que le gouvernement veut déchoir de leur nationalité française les binationaux convaincus de terrorisme, retour sur ces personnalités qui du jour au lendemain n'ont plus été Françaises.

Le maréchal Pétain a déchu de la nationalité française le général de Gaulle en 1940, suite à la promulgation de la loi du 23 juillet 1940 qui enlevait la nationalité française à tous ceux qui quittaient la France pour rejoindre la résistance à Londres.