Dans ce département, les bénéficiaires du RSA devront s'acquitter de plusieurs heures de bénévolat pour toucher leurs allocations. Une mesure qui vient s'ajouter aux contrôles de leurs comptes bancaires.

C'est désormais acté. Les bénéficiaires du RSA devront effectuer du bénévolat pour prétendre à leurs allocations.

Comme l'indique ce mardi l'AFP, repris par 20 minutes, le président (LR) du Conseil départemental du Haut-Rhin a annoncé lundi qu'à partir du 1er janvier 2017, le versement du RSA sera conditionné à 7 heures de bénévolat hebdomadaire.

A lire aussi Haut-Rhin : le contrôle des comptes bancaires des bénéficiaires du RSA rapporte gros

En décembre, le département sera dans l’incapacité de financer le RSA

Cette mesure avait été annoncée en février dernier après délibération du Conseil départemental. "Personne n'a vocation dans ce pays à se retrouver éternellement bénéficiaire du RSA", avait alors indiqué son président, Eric Straumann.

Le Haut-Rhin évalue le coût net du RSA pour la collectivité en 2016 à une "cinquantaine de millions d’euros". En décembre, le département sera "dans l’incapacité de faire face au financement des allocations à l’instar d’autres départements", selon Eric Straumann.

Publicité
Dans le département, les bénéficiaires du RSA sont déjà contrôlés au niveau de leurs comptes en banque. En tout, le département du Haut-Rhin aurait économisé 852 000 euros grâce aux contrôles en Alsace.

Vidéo sur le même thème : Dans le Haut-Rhin, du bénévolat pour toucher le RSA