Depuis le début de l’année, le groupe terroriste a revendiqué pas moins de sept attentats qui ont eu lieu en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. 

L’organisation djihadiste Daech contrôle aujourd’hui un territoire grand comme la moitié de la France, à cheval sur la Syrie et l’Irak, avec à sa tête le sanguinaire Abou Bakr Al-Baghdadi. Sept attentats ont été revendiqués par la secte islamique en 2015.

A lire aussi - Hayat Boumeddiene identifiée dans une vidéo de Daech ? 

Le 27 janvier, neuf personnes dont un pilote français, un Américain, deux Philippines et un Sud-Coréen ont été tuées par balles dans l’attaque de l’hôtel Corinthia à Tripoli, la capitale libyenne. Alors que des hommes armés ont pris d’assaut l’hôtel, la branche libyenne du groupe djihadiste Daech a revendiqué l’attaque.

Le 29 janvier, une série d’attaques dans le Nord du Sinaï, en Egypte, a été revendiquée par les islamistes du Sinaï, la branche de Daech en Egypte. Ces attaques ont coûté la vie à 26 personnes, principalement des militaires, et blessé plus de 60 personnes.

Le 20 février, l’est de la Libye est frappé par un triple attentat suicide. Deux explosions ont visé un commissariat de police et les environs du domicile du président du parlement, reconnu par la communauté internationale. Le troisième kamikaze explose dans une station-service bondé. Ces attentats font au moins 40 morts et plus de 41 blessés. La branche libyenne de l’EI a revendiqué les actions et a publié sur Twitter les photos de deux kamikazes.

Le 18 mars, une attaque terroriste est perpétrée au Musée du Bardo à Tunis, la capitale tunisienne. 21 personnes sont mortes lors de cette attaque et 44 autres ont été blessées. Le lendemain, Daech a revendiqué l’attentat dans un message audio.  

Le 20 mars, quatre kamikazes se sont fait exploser dans deux mosquées chiites de Sanaa au Yémen. 142 personnes sont décédées et un très grand nombre ont été blessés. Dans un communiqué sur Twitter, Daech a revendiqué ces attaques.

Le 18 avril, un kamikaze s’est fait exploser dans une banque de Jalalabad, à l’est de l’Afghanistan. Cette attaque a fait plus de 33 morts et 100 blessés. Daech a revendiqué l’attaque par téléphone à l’AFP. C’est le premier attentat de Daech sur le sol afghan.

Publicité
Le 3 mai, une fusillade a éclaté lors d’un rassemblement islamophobe autour d’une exposition de caricatures de Mahomet. Daech a revendiqué ce projet d'attentat à la radio : "Deux soldats du califat ont mené une attaque contre une exposition de caricatures contre le prophète à Garland, Texas, Amérique". Les deux assaillants ont été abattus. C’est la première attaque terroriste revendiquée par Daech sur le sol américain. 

Video sur le même thème : Daech saccage le musée de Mossoul en Irak