Les parents du petit Loan ont passé leur première nuit derrière les barreaux ce lundi. Il ont avoué avait élaboré un macabre scénario afin de cacher la mort de leur enfant.

Les parents du petit Loan, dont le corps a été retrouvé ce dimanche, près d'un étang de Saint-Sulpice-les-Champs (Creuse), ont été mis en examen et risquent une lourde peine de prison. Ces derniers ont guidé dimanche les enquêteurs jusqu'à la dépouille après être passés aux aveux. Par ailleurs, l'autopsie pratiquée ce lundi a révélé que la mort du nourrisson daterait du 20 ou 21 août, a rapporté l'AFP. Pendant une semaine, le couple aurait ainsi continué à vivre et se comporter comme si son enfant était toujours à ses côtés avant d'aller porter plainte pour enlèvement mercredi dernier.

Suite à la mort "accidentelle" de Loan en raison d'une "punition qui a mal tourné, aux conséquences inattendues et non souhaitées", les parents sont allés l'enterrer à 25 km de leur domicile avant de rentrer chez eux. C'est à partir de là qu'ils ont monté un scénario de toutes pièces. Pendant près d'une semaine, le couple a promené un poupon de plastique dans une poussette et continué à préparer des biberons comme si son fils était là, a rapporté l'agence de presse ce lundi d'après les explications du vice-procureur de la République. Ainsi, les parents ont tenté de brouiller les pistes afin que l'enlèvement imaginaire, survenu le 27 août, soit plus crédible. Leurs versions changeantes avaient mis la puce à l'oreille des enquêteurs. Placés en garde à vue dès samedi, tous deux ont été mis en examen. Ils ont passé leur première nuit derrière les barreaux ce lundi.

A lire aussi :Bébé disparu dans la Creuse : il aurait été enlevé sous les yeux de ses parents

Publicité
20 ans de réclusion criminelleLe père de l'enfant, Cédric Danjeux, a reconnu avoir, à de multiples reprises, tapé sur sur son très jeune fils. Placé en examen pour "violences volontaires aggravées ayant entraîné la mort sans intention de la donner", il aurait assuré que sa compagne n'avait, elle, pas porté de coups à l'enfant. Cependant, "rien n'indique qu'elle ait elle-même commis des violences", a déclaré le vice-procureur de la République à l'AFP. La mère de 24 ans a été arrêtée pour "non-assistance à personne en danger, recel de cadavre et dénonciation imaginaire de crime". Le couple encourt jusqu'à 20 ans de réclusion criminelle.

 

Vidéo sur le même thème : Corps du petit Loan retrouvé dans la Creuse : les parents vont être présentés au juge