Samedi, une femme de 57 ans a été retrouvée morte chez elle à Créteil, près de Paris. Elle aurait été "lardée" à l’aide d’une arme blanche. Un homme a été arrêté. Il s’agirait de son fils.

Macabre découverte samedi à Créteil, dans le Val-de-Marne. Des policiers ont en effet trouvé le corps d’une femme de 57 ans à son domicile. Le cadavre gisait au milieu d’un capharnaüm : sang, éclats de verres éparpillés… Selon les premiers éléments recueillis, le corps de la victime était "lardé de plaies, visiblement commises à l’aide d’un objet tranchant", ont précisé des sources policières et judiciaires.

A lire aussi - La cavale du père, le mobile des meurtres...Les zones d'ombre de l'affaire Dupont de Ligonnès

Les enquêteurs ignorent encore quelle arme exactement a servi à tuer la quinquagénaire. Il pourrait s’agir d’un couteau, des éclats de verre retrouvés par terre ou encore d’un tesson de bouteille. Le décès de la victime remonterait en revanche à l’après-midi.

Publicité
"Il était très bizarre, elle s’occupait de lui"Une enquête a été ouverte par le parquet de Créteil pour homicide involontaire et confiée à la police judiciaire du Val-de-Marne. Actuellement, un homme est suspecté. Il aurait été arrêté après avoir tenté de s’enfuir par une fenêtre de l’appartement de la victime. Agé de 29 ans, il aurait des "antécédents psychiatriques", ont indiqué des sources policières, précisant qu’il avait été hospitalisé samedi soir dans un établissement psychiatrique. Lundi, il n’avait toujours pas été entendu. D’après les informations du Parisien, le suspecte serait le fils de la victime. Jeune homme au corps "recouvert de tatouages et de cicatrices", il venait "habiter de temps en temps chez sa mère, il était très bizarre, elle s’occupait de lui ", croit savoir le quotidien qui cite des voisins de la victime.

Vidéo sur le même thème : La demeure de la famille Dupont de Ligonnès