Un crâne humain a été retrouvé échoué sur une plage de Plérin dans les Côtes-d’Armor, dimanche. Une mystérieuse découverte qui ne manque pas de ranimer le spectre de l’affaire Godard. Découvrez pourquoi.

Une découverte bien mystérieuse qui pourrait bien faire ressurgir une affaire non-résolue. Dimanche sur une plage du Plérin (Côtes-d’Armor), un crâne a en effet été découvert par des promeneurs. D’origine humaine, celui-ci était échoué sur le sable. Mais alors que ce reste humain été transmis à l’institut médico-légal de Nantes en vue d’analyses ADN, le procureur de la République de Saint-Brieuc, Gérard Zaug a indiqué que, selon les premiers éléments recueillis, "il ne s’agit a priori pas du crâne de quelqu’un qui aurait disparu dans les semaines passées". Selon lui, "le réflexe est de penser à l’affaire Godard".  Mais alors que rien ne permet pour le moment d’appuyer cette hypothèse, et encore moins de la prouver, le procureur a insisté sur le fait que "si c’est celui du Dr Godard, on le saura assez vite, mais nous sommes là pour l’instant dans le domaine du fantasme".

Les corps de Mme Godard et de son fils n’ont jamais été retrouvés

Publicité
En 1999, les époux et leurs deux enfants ont disparu dans de mystérieuses circonstances. Tandis que les corps de la mère et du fils, Marius, 4 ans, n’ont jamais été retrouvés, un chalutier a remonté du fond de la baie de Saint-Brieuc le crâne de Camille, 6 ans, le 6 juin 2000. Quelques mois plus tard, un tibia et un fémur du père étaient à leur tour repêchés au large de Roscoff (Finistère). Etabli à Tilly-sur-Seules  (Calvados), le Docteur Yves Godard a longtemps été recherché pour homicide volontaire sur sa femme. Les enquêteurs le soupçonnaient de l’avoir tuée et de s’être ensuite enfui à bord d’un bateau de location avec ses enfants. "Fautes de charges" et après 13 ans d’enquête, le parquet de Saint-Malo a finalement décidé de clore l’instruction en septembre 2012.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité