Vendredi matin, un couple a été retrouvé dans son appartement parisien. La femme est décédée mais l’homme est encore en vie, dans un état très grave. Une disqueuse se trouvait sur place.

Une femme enceinte de trois mois et son compagnon ont été découverts égorgés vendredi matin dans leur domicile situé au numéro 16 de la rue le Bua dans le XXème à Paris, comme le rapporte 20 minutes.

Lire aussi - Roubaix : il se plaint de tapage nocturne et finit égorgé

La jeune femme, âgée d’une trentaine d’années, est morte. D’importantes marques de lacérations étaient visibles sur son corps. L’homme, en revanche, est encore vivant. Blessé au niveau du ventre et de la gorge, il est dans un état jugé très grave, selon une source policière. Les pompiers, à l’aide de harnais et de baudriers, ont dû l’évacuer par la fenêtre de l’appartement qui se trouve au deuxième étage.

Une disqueuse tournait encore

Lorsque la police a pénétré dans le domicile, une disqueuse, un outil utilisé pour tronçonner, tournait encore. Dans l’appartement, recouvert de sang, se trouvaient également une scie et plusieurs couteaux. La police judiciaire de Paris, chargée de l’enquête, n’exclut aucune hypothèse.

Une "scène de crime atroce"

Publicité
Le couple était connu du voisinage pour des faits de violences conjugales. "On pourrait s'orienter vers un drame passionnel", a estimé Christophe Crépin du syndicat Unsa-Police. Avant de faire état d’une "scène de crime atroce". Un périmètre de sécurité a été mis en place aux alentours du domicile du couple. C’est le gardien de l’immeuble qui a alerté les secours.

Vidéo sur le même thème : Jeune homme égorgé à Roubaix: "on l'a vu par terre, se vider de son sang"

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité