Un individu de 37 ans a été abattu dimanche soir dans le centre de la Corse. Déjà connu des services de police pour des faits criminels, la victime se trouvait dans un bar au moment des faits.

En prenant l'apéro ce dimanche 10 mars au soir, il ne se doutait pas que la mort l'attendait au tournant. Ce n'est pas l'alcool, mais plusieurs balles, dans le dos et l'abdomen, qui ont causé la mort d'un homme de 37 ans dans un bar du village de Venaco, situé au centre de la Corse.  Les secours dépêchés sur place n'ont pu que constater son décès vers 20 h 50. Jérôme Salvadori, était "connu des services de la justice", selon une source du dossier citée par l'AFP.

La victime en était même très défavorablement connue, pour des affaires récentes, mais surtout pour avoir poignardé à mort un ami lors d'une rixe en 1993. Un scooter et une voiture calcinés, qui ont sans doute servis aux tueurs, ont été retrouvés à 150 mètres des lieux du crime. Charge a été confiée à la police judiciaire de retrouver la trace des individus, qui se sont évaporés dans la nature.

Publicité
Ce meurtre intervient dans un climat délétère sur l'île de beauté, où 10 personnes sont mortes de mort violente depuis 2008. Point culminant : le 11 septembre 2012, à Ponte-di Castirla, trois personnes sont abattues. Pour l'instant les enquêteurs n'ont cependant pas relié ces actes de violence à la mort de Jérôme Salvadori. Il s’agit du cinquième homicide depuis le début de l’année.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité