L’Insee a publié cette semaine une étude sur la classe "médiane", soit ceux qui se situent entre les ménages dits "modestes" et les ménages dits "aisés". A quelle catégorie appartenez-vous ?  

Sur les 66,9 millions de Français, 11,6 millions environ font partie de la classe médiane, estime l’Insee dans son étude parue mardi. L’institut national de la statistique a réalisé une large enquête afin de dresser le portrait de ceux qui se trouvent entre les ménages modestes et les ménages aisés, soit ceux qui se rapprochent le plus du terme "classe moyenne".

Pour baliser son étude, l’Insee a pris en compte les personnes ayant un niveau entre 90% et 110% du niveau de vie médian. En 2014, cela correspondait à des revenus situés entre 1500 et 1850 euros par mois environ. Toutefois, l’Institut note une certaine disparité au sein de ce groupe où, les deux-tiers se disent en difficulté financière, contre un tiers qui se dit à l’aise. En matière de composition, c’est la couche de la population où l’on trouve le plus de familles traditionnelles et seuls 10% des personnes majeures présentent dans un ménage médian ont un niveau de diplôme supérieur à un bac+2.

Des attitudes plus proches des ménages modestes en matière de consommation

Dans son étude, l’Insee relève que les ménages moyens se rapprochent souvent des habitudes de consommation des ménages modestes quand il s’agit des postes : alimentation, alcool, tabac,hôtels, restaurants, loisirs et culture, et meubles. Comme l’écrit l’institut : "les ménages médians présentent une consommation d’abord orientée vers les dépenses les plus nécessaires, au détriment de celles plus liées au confort ou au loisir."

En revanche la catégorie médiane se rapproche plus des ménages aisés en matière de transport (voiture, bus train, avion). Contrairement à la catégorie modeste qui consacre 8% de son budget au transport, les personnes se situant dans la médiane y consacrent 19%.

Les médians sont en outre 59% à être propriétaires (contre 46% des ménages modeste et 70% des ménages plutôts aisés) et 38% à être locataires. C’est une progression depuis 2000 mais qui les pousse à s’endetter plus. Début 2015, la moyenne du patrimoine brut détenu par un ménage médian était de 190.000 euros, soit seulement 23% du patrimoine des ménages aisés.

Des ménages plus pessimistes que les autres

Publicité
Si les ménages médians se disent plutôt satisfaits de leur vie – avec une moyenne de satisfaction de 7,3/10 – ils sont plutôt pessimistes sur l’avenir, une position qui les rapproche des revenus modestes. Face à leur propre avenir, ils donnent une note de 5,2 /10. Pour l’avenir du monde en général, la note ne dépasse par 4/10. L’une des craintes principales : ne pas avoir assez de revenus pour "leur vieux jours".

Vidéo : Moins de la moitié des épargnants français préparent leur retraite

mots-clés : Classe moyenne, Argent, Insee

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité