Le parquet de La Rochelle a annoncé samedi que le corps retrouvé jeudi sur l'île d'Oléron est bien celui d'Alexia, lycéenne de 15 ans disparue le 1er février.  

L'ADN a parlé. Les analyses effectuées sur le corps sans vie retrouvé jeudi sur l'île d'Oléron, en Charente-Maritime, ont confirmé samedi qu'il s'agit bien de la jeune Alexia, une lycéenne de 15 ans qui avait disparu non loin de là le 1er février, a annoncé le parquet de La Rochelle. 

Le corps avait été retrouvé jeudi après-midi dans un trou d'eau, dans un parc forestier de la commune de Saint-Trojan. Il était dissimulé "avec beaucoup de soins, sous des végétaux, rendant ainsi sa découverte particulièrement difficile", a précisé vendredi la procureur de la République, Isabelle Pagenelle, dans un communiqué repris par l'AFP.

Une information judiciaire pour "homicide volontaire"

Pour en savoir plus sur les conditions de sa mort, une information judiciaire pour "homicide volontaire, c'est-à-dire meurtre", sera ouverte lundi, a précisé la procureur à l'agence de presse. Une autopsie effectuée vendredi matin indiquait que "le corps ne semble pas avoir subi de violences sexuelles". 

Publicité
Alexia Silva Costa avait été vue pour la dernière fois le 1er février vers 17h30 avec son téléphone portable, alors qu'elle quittait le Centre expérimental pédagogique maritime en Oléron, où elle était en seconde.

En vidéo sur le même thème : Le corps retrouvé jeudi sur l’île d’Oléron est celui de la jeune Alexia : enquête ouverte pour homicide 

Publicité