Quel est le prix d’un attentat pour les terroristes ? Pas grand-chose malheureusement, a répondu récemment la radio américaine NPR qui se posait la question. Plus de détails.

©AFP

Combien peuvent bien coûter les attentats aux terroristes ? C’est à cette question qu’a récemment tenté de répondre la radio américaine NPR (article en anglais).

Plus précisément, celle-ci s’est demandée combien de dégâts les djihadistes de l’EIIL (Etat Islamique en Irak et au Levant) peuvent faire avec les deux milliards de dollars dont ils disposent. La réponse à cette question qu'a relayée Slate fait froid dans le dos. En effet, les terroristes et autres djihadistes peuvent, de manière générale, fabriquer des explosifs très meurtriers pour un coût finalement très faible.

Le journal en ligne Slate rappelle quelques chiffres assez effrayants. Par exemple, l’attentat à la bombe - qui avait été déjoué à temps - dans des trains de Cologne (Allemagne) lors de la Coupe du monde 2006 n’aurait coûté que 400 euros, explique l’expert en contre-terrorisme Richard Barrett.

Une bombe à 14 000 euros responsable de 57 morts

Ainsi, contrairement à ce que l’on peut croire, les terroristes sont en mesures de créer des armes meurtrières pour un faible voire très faible coût. En témoigne encore ce rapport du Pentagone qui parle de bombes contrôlables par iPhone 5 pour 400 dollars.

De même, les attentats dans le métro londonien de 2005 n’avaient coûté qu’environ 14 000 dollars, détaille un rapport de l’ONU. Avec de si petits moyens, les islamistes avaient tout de même assassiné pas moins de 57 personnes et blessé des centaines d’autres.

Des attentats suicides à 1000 euros

Publicité
L’attentat suicide reste le plus coûteux aux terroristes, si l’on peut dire, simplement parce que le kamikaze y perd la vie. Si l’on regarde uniquement le prix des vestes explosives, "on peut en obtenir pour moins de 1000 euros", raconte le journal en ligne.

Les attentats suicides à l’aide de voitures explosives coûteraient, eux, entre 10 000 et 15 000 euros.

Vidéo sur le même thème : Nigeria : nouvel attentat meurtrier au centre du pays

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité