Dimanche, les petits et les grands vont pouvoir participer à la chasse aux œufs et se gaver de chocolats. Mais d’où viennent ces coutumes ? Planet.fr vous explique l’origine des traditions de Pâques.

Ce dimanche, l'une des principales fêtes chrétiennes est célébrée. Si Pâques est avant tout une fête religieuse, elle est également païenne. Dans la religion juive, Pessa’h, la Pâques juive, célèbre l’exode des Juifs hors d’Egypte. A cette occasion, les juifs mangent de l’agneau. Dans la religion chrétienne, Pâques sert à commémore la résurrection de Jésus Christ. Cette fête marque également la fin des quarante jours de carême. Dans les traditions païennes, on retrouve une fête similaire qui célèbre l’arrivée du printemps.

Pourquoi des œufs ?

L’œuf est le symbole de la fête de Pâques. Dès l’antiquité, chez les Egyptiens et les Perses, l’œuf était un symbole de fécondité et de renouveau. Un porte-bonheur que les gens s’offraient au printemps. Par ailleurs, au Moyen-Age, il était interdit de manger des œufs durant le carême. Ainsi, les gens s’offraient les œufs accumulés durant quarante jours. Ce qui explique la forme que l’on a donné plus tard aux chocolats que l’on mange à Pâques. A partir du XVème siècle, les fidèles se sont mis à peindre et à décorer les œufs. Une tradition qui est encore très présente dans l’Est de l’Europe.

D’où vient la tradition des cloches ?

Il est interdit de faire sonner les cloches des églises entre le Jeudi saint et le dimanche de Pâques, en signe de deuil. Les parents racontaient alors à leurs enfants qu’elles étaient parties se faire bénir par le Pape à Rome. Elles se remettent ensuite à carillonner pour annoncer la résurrection du Christ en apportant des œufs en chocolat qu’elles sèment dans les jardins.

Et les lapins ?

Si dans la plupart des pays, lorsqu’on évoque les œufs, on pense à la poule. Dans la tradition germanique, c’est le lapin qui symbolise la fertilité et le printemps. Ainsi, dans certains territoires comme l’Allemagne, les pays anglophones ou encore l’Est de la France, le lapin ou le lièvre est le symbole de Pâques.

Lire aussi -Comment choisir son chocolat de Pâques pour ne pas devenir un (gros) coq en pâte...

Pourquoi mange-t-on du chocolat ?

Publicité
A partir du XIXème siècle, on a remplacé les œufs que l’on s’offrait par du chocolat. Après quarante jours de privations alimentaires, durant lesquels il est interdit de manger des sucreries, il est à nouveau permis de manger du chocolat. Avec modération toutefois. L’année dernière, 14 940 tonnes de chocolats ont été vendus en France à l’occasion des fêtes de Pâques.

Vidéo sur le même thème : Que représente Pâques pour vous?

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité