Patrick Balkany, le maire UMP de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) a porté plainte contre X lundi. Il proteste contre un clip de soutien à l’humoriste Dieudonné tourné sans autorisation dans sa ville.

©AFP

La vidéo ne lui a pas plu. Des rappeurs ont récemment tourné un clip pour soutenir l’humoriste Dieudonné. Controversé, ce dernier a été contraint de revoir son spectacle jugé antisémite par les autorités. Pour afficher leur soutien au polémiste, les artistes, dont plusieurs mineurs, ont donc entrepris de tourner une vidéo dans les rues de Levallois-Perret. Mais alors que ces derniers se sont filmés en train d’effectuer des quenelles – geste considéré par les anti-Dieudonné comme étant un signe de ralliement nazi - devant l’hôtel de ville, le maire de cette commune des Hauts-de-Seine est rapidement montré au créneau.

Publicité
Les images "constituent une incitation à la haine"Suite à la diffusion sur Youtube de cette vidéo, Patrick Balkany a en effet porté plainte contre X lundi. Ces images tournées sans autorisation "heurtent la sensibilité" des habitants de Levallois-Perret a estimé l’édile UMP. Selon lui, ells sont même "ostentatoires à la dignité humaine et constituent une incitation à la haine, dans la ligne d’un soutien manifeste aux messages anti-républicains proférés par Dieudonné M’bala M’bala". Fort de ce dépôt de plainte, l’avocat de cette ville, Me Grégoire Lafarge a demandé au procureur de la République de Nanterre "d’identifier et de poursuivre" les auteurs de ce clip. L’avocat souhaite par ailleurs que la diffusion de cette vidéo soit supprimée sur Youtube.

Vidéo : le nouveau spectacle de Dieudonné