La première biographie consacrée à Julie Gayet révèle qu’elle aurait joué de son influence sur François Hollande pour empêcher Claire Chazal d’obtenir un poste qu’elle convoitait après son départ de TF1. Plus de détails.

Julie Gayet aurait-elle mis des bâtons dans les roues de Claire Chazal ? C’est en tout cas ce qu’affirment Soizic Quéméner et François Aubel dans la première biographie consacrée à l’actrice. Prévu pour sortir à la fin du mois et intitulé Julie Gayet, une intermittente à l’Elysée, cet ouvrage explique en effet que celle à qui l’on prête une liaison avec François Hollande aurait empêché l’ex-reine du JT de TF1 d’obtenir le poste qu’elle convoitait. Brutalement évincée de la chaîne en septembre dernier, Claire Chazal souhaitait rebondir en devenant présidente de la Réunion des musées nationaux-Grand Palais. Mais c’était sans compter sur l’intervention de Julie Gayet.

Ainsi que le rapportent Soizic Quéméner et François Aubel, la prétendue compagne du président de la République serait intervenue auprès de lui pour barrer la route à la journaliste. "Si on ne lui demande pas son avis, il arrive malgré tout que Julie Gayet le manifeste à l’égard de certains noms circulant dans la course aux nominations", écrivent les deux auteurs dans un extrait cité par Gala.

A lire aussi – Julie Gayet : cette influence qu’on lui prête sur François Hollande

Publicité
Ce n’est pas la première fois que la comédienne est accusée d’avoir joué de son influence sur François Hollande pour éviter une nomination ou, au contraire, placer un proche à un poste convoité. En juillet dernier, il lui a été reproché d’être liée à l’éviction soudaine de Nicolas Bourriaud à la tête des Beaux-Arts et ce, pour y placer l’un de ses proches, Eric de Chassey, alors aux commandes de la Villa Médicis.

En vidéo – Les meilleurs moments de la carrière de Claire Chazal