L’ancienne présentatrice du JT de "TF1" s’est exprimée sur sa vie après son éviction de la chaîne. Un période de passage à vide difficile avant de revenir sur le petit écran.

Alors qu’elle présentera Musiques en fête, le 20 juin prochain sur France 3 en direct des Chorégies d’Orange, Claire Chazal s’est confié à Téléstar sur l’actualité télé mais aussi sur sa vie après TF1.

Huit mois après avoir dit adieu à la présentation du JT, la journaliste se dit surprise de la rapidité avec laquelle elle a tourné la page. Rapide, mais pas sans douleur. "J'ai eu des mois difficiles, des moments de cafard, juste après. Notamment lors des attentats du 13 novembre, où je me suis sentie inutile, écartée, ayant beaucoup traité les massacres terroristes de janvier 2015", a-t-elle confié au magazine.

Même si elle s’est lentement détachée de son ancien métier, elle avoue éviter de regarder le JT de 20 heures sur TF1.

A lire aussi -Claire Chazal : Julie Gayet l’aurait empêchée de décrocher un poste

Culture et optimisme

Publicité
Aujourd’hui, Claire Chazal présente le programme culturel "Entrée Libre" sur France 5. Ce dernier observe une nette baisse des audiences avec une moyenne de 230 000 téléspectateurs. Un détail qui ne semble pas inquiéter la journaliste : "Bien sûr, ça nous fait réfléchir. Mais la culture est une matière exigeante. On aimerait qu'elle touche le plus grand nombre, tout en sachant que c'est difficile. 'Entrée libre' est quand même un magazine assez pointu, quotidien, qui exige d'avoir des références, d'aller un peu au spectacle. Et puis, si nous pouvons faire quelques modifications, nous conservons l'ADN de l'émission... ".

Pour la dernière "Entrée Libre" de la saison, elle annonce même recevoir Alain Delon dans son l’émission.

Vidéo sur le même thème : Les adieux de Claire Chazal lors de son dernier JT sur "TF1"