C’est de notoriété publique, Christine Boutin est contre le mariage gay. Le mariage entre cousins, par contre, ne lui pose aucun souci. C’est, selon elle, « accepté depuis toujours ». Elle-même a épousé son cousin il y a 45 ans.

Le mariage gay, Christine Boutin est contre, très très contre. En revanche, elle ne voit aucun problème à épouser l’un de ses cousins. Elle-même est d’ailleurs mariée à son cousin germain, Louis Boutin, avec lequel elle a eu trois enfants. Interviewée lundi 3 décembre sur les ondes de Radio campus Paris, Christine Boutin a donc été interrogée sur les unions un peu « hors normes ». 

« Vous êtes mariée avec votre cousin, vous savez ce que c’est de ne pas être complètement dans la norme » lui a demandé la journaliste. Pour Christine Boutin, le problème se situe ailleurs. « Je me sens attaquée comme catholique et je sens se développer une catholicophobie » a-t-elle répondu. « Cela dit, le fait d'être marié avec mon cousin, c'est quelque chose qui est accepté depuis toujours. C'est un homme et une femme, que je sache » a-t-elle ajouté.

Publicité
Rien à voir donc, selon elle, avec l’hypothèse d’un mariage entre deux personnes du même sexe. Certains jugeront peut-être qu’épouser l’un de ses cousins va à l’encontre de certaines valeurs, les relations entre membres d’une même famille étant généralement interdite par la loi. Que dit la loi justement sur le mariage entre cousins ? Selon les articles 161 et suivants du Code Civil, en ligne directe, le mariage est prohibé entre tous les ascendants et descendants et les alliés dans la même ligne, c’est-à-dire les enfants, les parents, les grands-parents... En ligne collatérale, le mariage est prohibé entre le frère et la sœur, de même qu’entre un oncle et une nièce, ou une tante et un neveu. Rien donc, a priori, qui n’interdise les mariages entre cousins. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :